Mode opératoire

Notre intervention

Comme nous ne connaissons généralement pas l’état global des réservoirs installés (aspect interne principalement), nous réalisons systématiquement pour les appareils arrivant en date de requalification deux interventions distinctes et séparées dans le temps (inspection et requalification).

Ceci est indispensable afin de vérifier d’une part la faisabilité de la requalification et d’autre part, l’existence et l’état des organes de sécurité équipant l’installation.

Pour tout renseignement complémentaire (chiffrage d’intervention, pièces détachées, etc.), munissez-vous des données inscrites sur la plaque constructeur du réservoir (numéro d’identification, pression de service, pression d’épreuve, date complète de la première épreuve et année de fabrication). La société Charlatte et son responsable service après vente sont à votre disposition.

Procédure d'inspection

Cette procédure d’inspection peut se décomposer en quinze étapes distinctes à réaliser soit par le technicien S.A.V de la Société Charlatte, soit par le client, soit à effectuer conjointement. Il est important de respecter l’ordre de la procédure afin d’obtenir un résultat maximal.
  • Par Charlatte
  • Par le client
  • Conjointement
1
Fourniture de documents
Le technicien S.A.V de la Société Charlatte va commencer la procédure en se munissant des documents nécessaires à l’intervention. A savoir le procès verbal d’épreuve d’origine des équipements (réservoirs sous pression) ainsi que de l’état descriptif des réservoirs. Dans le cas où il s’agirait d’un réservoir sur mesure, il devra également se munir des plans côtés. Si les réservoirs à inspecter ne sont pas des réservoirs CHARLATTE, le client devra fournir les documents énoncés ci-dessus.
2
Isolation du réservoir
Pendant que notre technicien fait l’inventaire des documents nécessaires à l’inspection, le client est chargé de consigner l’installation et d’isoler les réservoirs afin d’opérer en toute sécurité.
3
Vidange en eau
Une fois le réservoir isolé du réseau, le technicien va vidanger le ballon en eau.
4
Vidange en air ou azote
Après être vidangé en eau, le réservoir est vidangé en air (ou en azote).
5
Ouverture du réservoir
Dès que le réservoir est totalement vidangé, le technicien Charlatte va pouvoir l’ouvrir en retirant l’orifice de visite (si le réservoir en est pourvu).
6
Inspection des parois
L’ouverture du réservoir va permettre de visualiser l’état interne des parois, et de détecter d’éventuelles traces de corrosion et ainsi d’établir un premier diagnostic visuel de l’état du ballon.
7
Mesure des épaisseurs
Après l’analyse visuelle de l’état global (interne et externe) du réservoir, la seconde étape essentielle au diagnostic du ballon est le relevé des épaisseurs de matières. Les relevés sont effectués à l’aide d’appareils de mesure numérique fonctionnant par ultrasons. Les documentations d’étalonnage des appareils et les tolérances des calibrages sont disponibles auprès du technicien. Une fois l’analyse visuelle et les relevés d’épaisseurs effectués, trois cas de figure peuvent apparaître : Les épaisseurs respectent les normes des appareils sous pression et aucune trace de corrosion n’est à signaler : le réservoir est en parfait état et peut être présenté pour une éventuelle requalification. Les épaisseurs correspondent aux normes mais quelques traces de corrosion sont détectées sur les parois internes du ballon : une rénovation interne du réservoir est nécessaire (sablage + peinture). Cette opération 2est à la charge du client et peut être confiée à un organisme spécialisé. La société Charlatte est en mesure de réaliser cette rénovation. Le client devra cependant déposer le réservoir et le faire parvenir aux ateliers Charlatte de Migennes (89). Les relevés d’épaisseurs sont insuffisants vis à vis des normes ou les soudures sont corrodées. Le réservoir sera déclaré hors usage. Il sera recommandé de le changer dans les plus brefs délais pour se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur.
8
Contrôle existence accessoires de sécurité
Une vérification de l’existence d’accessoires de sécurité va désormais être réalisée. Notre technicien va vérifier le bon fonctionnement des différents accessoires équipant le réservoir (clapets, équipements de niveau, des vannes d’isolement, etc). Une attention particulière sera portée sur l’existence des accessoires de sécurité. Dans le cas d’absence de soupape de sécurité, il sera demandé au client de fournir les courbes de pression des pompes qui permettent de vérifier que le réservoir ne fonctionne pas au dessus de sa pression de service.
9
Remplacement joint d'étanchéité
Avant de refermer le réservoir, le technicien va remplacer le joint de l’orifice de visite, afin d’assurer au réservoir une parfaite étanchéité lors de sa remise en service.
10
Fermeture du réservoir
Le contrôle visuel interne et externe du réservoir ainsi que les relevés d’épaisseurs étant achevés, le technicien va refermer le ballon en resserrant l’orifice de visite.
11
Remplissage en air ou azote
Après avoir refermé le réservoir, le technicien Charlatte va procéder au remplissage en air. Dans le cas ou le client désirerait un remplissage en azote, son approvisionnement en serait à sa charge. Nous restons à votre disposition pour le calcul des quantités nécessaires. A l’issue de ce remplissage, une vérification d’étanchéité du réservoir sera effectuée au mille bulles.
12
Remise en service du réservoir
Le réservoir va ensuite être raccordé au réseau pour effectuer sa remise en service.
13
Remplissage en eau
Après le remplissage en air, c’est le remplissage en eau qui va être effectué. On procèdera aux essais de fonctionnement et au contrôle final des étanchéités.
14
Etablissement du bordereau de réception
Reste au technicien de faire compléter et émarger au client le bordereau de réception de fin de travaux (AQ 0271).
15
Rédaction et envoi du PV de visite
La procédure d’inspection est terminée. Le client recevra le procès verbal de visite (AQ 0049) rédigé et envoyé par courrier, précisant les conclusions des travaux effectués ainsi que de l’état général du réservoir.